Environnement:

Mountain
Wilderness


N. P. Q.

Greenpeace

Wanderungen in der Westschweiz Autres Randonnées
en français
- Fr De
Tour des Gastlosen Elisabeth 12 novembre 2009

Tour des Gastlosen

Samedi 31 octobre 2009

Dernier jour d'octobre et, probablement, dernière randonnée de la saison à cette altitude...

Schweizmobil.chMapplus.ch Nous arrivons à Jaun vers 9h30. Jaun est un joli village doté d'une grosse école qui draîne certainement tous les écoliers de la vallée. On y trouve aussi une boulangerie/épicerie avec tout ce qu'il faut pour allécher le randonneur: fruits, fromages, cartes de randonnées... et de beaux gâteaux au chocolat!

Alpes bernoises Gastlosen chalet du Soldat Dent de Brenleire en montant au Col du Loup Descente versant sud Gastlosen depuis Col du Loup Prairies et nuages
Descente versant sud Gastlosen Vue Stockhorn Eiger Monch Jungfrau Montée Col du Loup depuis le Chalet du soldat Montée Col Loup depuis Chalet du Soldat Vue Gastlosen versant nord Sud Gastlosen  au fond Euschelspass et Kaiseregg


Depuis le centre du village, nous descendons vers la cascade et suivons pendant quelque temps l'itinéraire balisé "Rund um Jaun". Le sentier s'engage ensuite résolument dans la forêt. L'endroit est humide et le sol glissant. Plus haut, le sentier fera place à un chemin carrossable, et même à une route asphaltée que nous pourrons heureusement quitter quelques dizaines de mètres plus loin. Nous arrivons peu après au Chalet du Soldat (appelé aussi Chalet du Régiment, Soldatenhaus en allemand). De là, la vue porte très loin sur les vallons alentour. En face de nous, la Dent de Brenleire avec, juste derrière, la pointe de la Dent de Folliéran. Bientôt, nous verrons la Hochmatt en entier sur notre droite.

Le sentier monte dans le flanc rocheux du massif et se fait plus raide. Plus escarpé aussi. Un panneau recommande d'ailleurs de surveiller les enfants. Il est vrai que le site est assez fréquenté par les familles, et une chute sur cette partie du parcours serait fatale. Après deux ou trois ressauts rocheux qu'il faut franchir façon escalade mais qui ne présentent pas de difficulté technique, nous arrivons au Col du Loup (Wolfs Ort). Le panorama est saisissant: au premier plan, de vastes pâturages et des forêts; plus loin, la crête de l'Hundsrügg; tout au fond, la chaîne des Alpes bernoises. C'est là, un peu au-dessous du col, que nous pique-niquerons.

Sur le flanc sud des Gastlosen, nous ne prendrons pas la direction de Oberi Bire mais suivrons le sentier à niveau qui longe le massif à travers les prairies. Un sentier de terre rouge. Dans la barre rocheuse, nous apercevons plusieurs cordées: l'endroit, est un lieu d'escalade apprécié. Nous descendrons jusqu'au pied de la paroi, puis plus bas encore le long du lit du ruisseau, pour remonter ensuite à Grat.

L'étape suivante sera plus ingrate: le sentier plonge à travers la forêt dans une pente abrupte, chaotique et glissante où pierres, racines d'arbres et feuilles humides sont autant de sources potentielles de dérapage. Au lieudit Obermoss, nous rejoignons le sentier que nous avions pris à l'aller. Peu avant d'arriver à Jaun, nous aurons la chance de voir la montagne rougeoyer dans les derniers rayons du couchant et d'assister à un beau lever de lune.


NB: Il faut compter un temps de marche d'environ 6h30 au départ de Jaun.

Options en traversée Randonneur 13 novembre 2009
A noter qu'il est aussi très intéressant à partir du Col du Loup (Wolfs Ort) après la première partie de l'itinéraire proposé ci-dessus (côté ouest des Gastlosen) de traverser sur Saanen-möser en visant le pont sur la Jaunli situé à 1360 mètres, puis en remontant du côté de la croupe constituée de Birehubel et Wannehörli qui sont de très jolies collines avec une vue magnifique sur la vallée de la Simme (à noter que les six photos "hivernales" ont été prise en 2008 depuis la croupe des collines en question). Une autre possibilité si l'on veut éviter de remonter après le Col du Loup, consiste à suivre le cours de la Grischbach pour rejoindre Rougemont, mais le trajet étant vraisemblablement en partie asphalté il faut se préparer mentalement à quelque chose de plus monotone ou accélérer avec un petit jogging .

Petite question GaelleB 24 septembre 2015
Bonjour, cette randonnee donne vraiment envie j ai cependant une question. Suite a une mauvaise experience j ai aujourd hui une grande peur du vide.. pas des terrains escarpés mais vraiment du vide. Est ce que ce parcours est deconseillé aux personnes sujettent au vertige?? Merci d avance pour votre reponse. Meilleures salutations Gaelle

Le sentier n'est pas aérien Elisabeth 26 septembre 2015
Bonjour Gaelle, Non ce parcours n'est pas problématique à mon avis pour les personnes sujettes au vertige. Il y a un court passage plus escarpé où il faut s'aider des mains, mais ça passe sans difficulté. Rien de comparable par exemple, si toutefois vous connaissez, à la dernière partie un peu aérienne du sentier qui monte à la Dent de Jaman... Essayez, vous pouvez toujours rebrousser chemin si vraiment ça pose problème. De l'autre côté du col, pas de difficulté. Elisabeth

Encore un petit conseil Elisabeth 7 octobre 2015
Ai refait le col du Loup en aller-retour depuis le chalet du Soldat dimanche dernier. Le sentier est bien entretenu et n'est pas plus difficile qu'il y a 6 ans. Si on est moins à l'aise, je conseille de le faire par temps bien sec et plutôt en montée. Elisabeth